Archive de la catégorie

Terminale ES

Voyage à Londres pour les élèves de la série ES.

dans 1ère ES/Terminale ES par
  • Londres2-1-2-e1485677764874.jpg
  • Londres1-1-2-e1485677812424.jpg

Du 23 au 26 janvier dernier, les terminales et les premières ES2 étaient en voyage à Londres. Nous avions organisé un programme autour du thème : Londres capitale commerciale et financière. J’ai préféré laisser la parole aux lycéens : dans les paragraphes suivants, ils font part de leur expérience et de leurs impressions. Du côté des enseignants, ce fut également un séjour très agréable, avec des élèves détendus et –presque- toujours ponctuels aux rendez-vous donnés (Cf article de Pierre-Marie) Vous trouverez également de nombreuses photos pour illustrer les articles (photos sélectionnées par Morgane, Margot et Lucas L.). Emmanuelle BRANQUART     Lors de notre séjour en Angleterre, nous avons été logés dans des familles, à Croydon, une banlieue à une vingtaine de kilomètres du centre de Londres. Chaque élève avait choisi auparavant avec quels camarades il serait logé et des familles ont été attribuées. Même si Croydon n’est pas très éloigné du cœur de Londres, le trajet durait environ deux heures. Nous avons donc passé 3 nuits dans les familles. Ces dernières étaient accueillantes et chaleureuses. De plus, les familles étaient bien préparées à nous recevoir. En effet, les maisons étaient sympathiques, les lieux de vies propres, avec le plus souvent un accès à la wifi, à la télé et aux jeux-vidéo. Le repas du soir était pris pour certains avec la famille et pour d’autres sans. En tout cas la nourriture était bonne et convenait au plus grand nombre. Cependant, les échanges entre familles et élèves étaient très courants. Grâce à cette mise en confiance, nous étions très à l’aise pour parler en Anglais avec elles. Quelques-uns émettent quelques critiques : manque de wifi, peu d’eau chaude, règles trop strictes. Le repas du midi (un pique-nique) était préparé par les familles. Certains ont parfois été déçus par son contenu. Cependant, malgré de rares exceptions, l’ensemble des moments passés en famille ont été bénéfiques et riches pour nous, ce qui a contribué à la réussite de ce voyage. Edouard, Jérémy et Arthur   Lundi matin Après s’être réveillés à 5h du matin lundi et avoir fait 6 h de route, nous sommes arrivés à Londres. Nous avons alors eu environ 1h de temps libre : le temps de traverser Greenwich Park dans la brume londonienne. C’est un joli parc où se trouve le musée de la marine et par lequel passe le célèbre méridien. Petite pause café pour se réchauffer et pour déjeuner, puis nous rejoignons le groupe pour une petite croisière sur la Tamise, de Greenwich à Westminster. Il faisait froid, mais nous sommes tout de même sortis sur le ponton d’où nous avons pu voir les grands monuments de Londres : le London eye, le Tower Bridge, Big Ben, la cathédrale Saint Paul… Ainsi, la première matinée en Angleterre fut parfaite. Anne laure, Alyette et Isaure   Durant l’après-midi du lundi 23 janvier, après notre croisière sur le Tamise, nous nous sommes rendus à la Tate Modern. Depuis son ouverture en 2000, ce musée regroupe la collection nationale d’art moderne provenant originellement de la Tate Gallery. Pour commencer, nous nous sommes rendus au dixième étage pour observer la vue de Londres. Par la suite, nous avons pu visiter librement les autres étages de ce musée. Chaque étage est composé de différentes salles sur le même thème comme la photo ou le cinéma. Nous avons particulièrement apprécié l’originalité des œuvres exposées et l’aspect interactif du musée comme par exemple au quatrième étage, où nous avons pu effectuer un jeu d’ombres dans une salle sombre grâce à des rétroprojecteurs (voir les photos). Shana, Éloïse, Dimitri, Manon   Mardi matin, à 8h, nous avons repris le bus, direction la City of London. Après 1h30 de voyage, nous sommes arrivés dans le cœur battant du Londres financier. Dans cet espace de 3km carrés, s’élèvent parmi les plus hauts gratte-ciels d’Europe : the Shard, la « rape à fromage » ou encore le « talkie-walkie » ou « le cornichon », abritant les sièges des plus grandes entreprises, banques et sociétés d’assurances. Ainsi, ce sont plus de trois trillions de dollars qui transitent chaque jour par ce lieu. La City of London est aussi l’une des 2 villes formant la métropole londonienne au même titre que Westminster. C’est donc les yeux tournés vers les sommets des tours que nous sommes arrivés dans ce quartier. Sur place, une guide nous a accueillis afin de réaliser une visite historique et économique de la City. Elle a ainsi retracé l’histoire de la finance en Angleterre à travers les multiples banques qui y sont installées. Nous avons ainsi vu la rue dans laquelle la finance anglaise trouve son origine, Lombard Street, ainsi que, plus récemment, le siège de la Lloyd’s insurance. Nous avons aussi été étonnés de savoir que la City possédait sa propre administration. De plus, nous avons été marqués par le foisonnement de ce quartier très actif : nous avons croisé de nombreux hommes d’affaires, de belles voitures et de multiples boutiques de luxe. Cette découverte a réveillé l’ambition de certains, rêvant de travailler dans ce lieu. Enfin nous avons pu visiter la prestigieuse Banque d’Angleterre et son fameux lingot d’or, exposé sous haute surveillance. Une matinée donc pleine de découvertes et très intéressante, sous un ciel clément. Corentin, Riyad, Thomas, Louis P. et Pierre-Emmanuel   After the lunch in the street, we went to the museum of Docklands in the Isle of Dogs. The Isle of Dogs is an area in the East End of London that is bounded on three sides (east, south and west) by one of the largest meanders in the River Thames. This area has been renovated since 2000. In the museum of Docklands, we discovered the history of the great fire of London, the slavery, a reconstitution of the old borough, and the history of the fleets of the merchant navy. After having been in a free time for 1 or 2 hours (depending on our interest), we went to the Brown’s Café, a place where we were given a great tea time. It was good and interesting way to taste British stuffs. Bertille, Louis B., Youri, Enzo, Alexandre, Lucie   Mercredi après-midi Après 2 heures passées au Musée des marques et du packaging, au cours desquelles on nous a fait deviner les cibles de quelques produits anglais de consommation courante, le mercredi était consacré au British Museum et au shopping sur Oxford Street et Regent’s Street. Etant tous dans la filière ES, Madame Branquart avait décidé de nous faire un petit cours à partir des objets exposés dans la galerie de la monnaie. Apres notre passage dans le grand hall au magnifique plafond de verre, et la visite de la galerie économique et monétaire, nous eûmes un choix à faire : rester dans le musée ou profiter d’un temps libre dans les rues de Londres pour faire du shopping. Quel dilemme ! Très peu d’entre nous choisir la 1ère solution, mais ils découvrirent des œuvres mémorables. Les autres furent tout aussi ravis. Pour ma part, je n’hésiterai pas à conseiller les itinéraires que les passants anglais (of course) nous donnaient le plus agréablement du monde. Ainsi, une fois notre temps libre terminé, nous dûmes, à regret quitter Picadilly Circus pour retourner dans nos familles respectives afin de faire nos valises car nous devions partir le lendemain. Ce soir-là, nous eûmes chacun droit au meilleurs repas de tout le séjour et nous profitâmes de notre dernière soirée en famille car la journée du lendemain allait être longue. Gaël et Sélim   Jeudi matin: Nous étions dans le centre de Londres. Nous sommes allés faire un tour au London Eye, la fameuse grande roue de Londres. Après avoir formé 3 groupes de 15 et attendu 1h dans le froid, nous avons enfin pu monter dans les nacelles. On a admiré une vue panoramique de Londres, malgré un temps assez brumeux. « 30 minutes de sensations » pour certains, qui ont préféré ne pas regarder en bas, ou encore, pour d’autres, qui ont apprécié la vue. Nous sommes sortis de la roue pour nous diriger, quelques mètres plus loin dans un restaurant pour manger un repas chaud. Nos professeurs nous ont payé un plat traditionnel anglais, un « Fish and Chips » ou encore un « Hot Dog ». Nous étions au chaud, et cela fût très bon. C’était une agréable matinée. Nina, Laure, Timothée, Célia, Clara, Jeanne et Zoé   Jeudi après-midi Après avoir mangé notre hot dog ou notre fish and chips, offerts par nos professeurs, nous avons eu 1h30 de temps libre dans Covent Garden. Suite à ce shopping, nous nous sommes retrouvés devant King’s College, une université prestigieuse que nous allions visiter. Cependant, nous devions d’abord retrouver le soldat Pierre-Marie qui s’était égaré dans Londres (voir article suivant). Nous avons donc commencé la visite de l’université sans lui pendant que Madame Branquart l’attendait devant l’université. Guidés par un élève de l’université, nous avons découvert la scolarité de ces élèves d’origines différentes et eu l’occasion de voir une magnifique chapelle. A la fin de cette belle visite, Pierre-Marie toujours égaré, nous commencions à paniquer quand soudain le téléphone d’Alexandre sonna, la voix de Pierre-Marie a retenti au bout du fil. Le problème était enfin réglé. Nous avons pu reprendre le car pour rentrer. Le retour à Amiens s’est effectué dans le plus grand calme. En conclusion, cette fin de séjour a été pleine de rebondissements mais très sympathique malgré le froid de Londres. Nous remercions nos professeurs (Mmes Branquart, Kéromnès et Odièvre) de nous avoir emmenés. Alba, Victoria, Océane, Marine, Thomas B. et Axel   Alone in London Après le repas au pied du London Eye, avec 5 camarades, nous nous sommes dirigés vers Oxford Street dans le but de réaliser quelques achats. Ajoutons que ce n’était pas le lieu de temps libre indiqué par nos professeurs. Au retour, étant un peu pressés, nous sommes allés en courant, en direction de Covent Garden, lieu de temps libre initialement indiqué par les professeurs. C’est à ce moment qu’au niveau d’une rue étroite, un semi-remorque a commencé à tourner davant moi, la manœuvre ayant duré longtemps, le reste du groupe était déjà loin. À partir de là, mon téléphone étant déchargé, j’ai recherché Covent Garden seul. J’y suis arrivé sans doute, très en retard (je ne connaissais pas l’heure exacte, puisque je n’avais plus de portable) : je n’y ai donc trouvé personne. Après avoir fait plusieurs fois le tour de Covent Garden, je me suis lancé à la recherche d’un parking de bus du même nom, que je n’ai pas trouvé, je suis donc retourner devant le British Museum. En réalité, je ne mes souvenais plus du lieu de rendez-vous (King’s College), pourtant indiqué à plusieurs reprises par nos professeurs, le matin. Par la suite, je suis allé au niveau de la Tamise. En revenant vers Covent Garden, j’ai croisé un guide qui m’a aidé à retrouver mon chemin, à recharger mon téléphone, à avoir de la wifi pour contacter le reste du groupe. Un rendez-vous a alors été convenu et j’ai alors retrouvé madame Branquart et madame Keromnes qui m’ont ramené vers le bus. Elles étaient rassurées de m’avoir retrouvé mais m’ont cependant grondé de n’avoir pas suivi les consignes.

Journée de cohésion des Terminales ES

dans Terminale ES par

Le mardi 27 septembre a eu lieu la journée de cohésion des Terminales ES.
La journée a commencé par un petit-déjeuner pris en commun. Puis les activités ont pu commencer. A l’heure du déjeuner, le beau temps nous a permis de partager nos pique-niques dans le parc.
L’objectif de cette journée était que les élèves des 2 classes se connaissent mieux, qu’ils apprennent à collaborer et soient capables de mener à bien des projets communs.
Au cours de cette journée, les deux équipes, la rouge et la blanche, formées d’élèves de la Terminale ES1 et de la Terminale ES2, se sont affrontées lors de challenges très divers. Il y en avait pour tous les goûts : quizz portant sur les programmes de Premières, couture d’un Tshirt, édification d’une tour en spaghetti surmontée d’un marshmallow, fabrication d’un « petit guide de survie à la Pro », tissage de bracelets brésiliens, activités « nature », activité d’arpentage et de production d’un plan de la Providence, challenges sportifs et surtout la préparation d’un concours d’éloquence sur le thème du lanceur d’alerte.
La fin de la journée s’est terminée par un goûter.
La journée a permis a chacun, élèves et professeurs, de se rencontrer dans un cadre moins formel que celui de la classe.
Félicitations à tous pour leur participation et plus particulièrement à l’équipe rouge qui a fini vainqueur !
E.Branquart et J.Leleux

Aller en Haut