Sortie à Londres pour les élèves de Terminale

dans Non classé/Terminale/Terminale S

Cinq heures du matin, le mardi 10 avril. Le soleil ne pointe pas encore à l’horizon qu’une foule d’élèves se presse déjà sur le trottoir, devant La Providence. Les valises entassées à la va-vite dans la soute, les places du fond du car se remplissent à une vitesse ahurissante et la première musique retentie : les classes de TS1 et TS4 partent pour un séjour anglais.

Trois cents kilomètres (et deux flashs sur l’autoroute) plus tard, nous arrivons à Cambridge. Nous découvrons le pont de Newton (the Mathematical Bridge), dont la légende veut qu’il ait été construit sans clou ni vis, démonté par des étudiants curieux mais remonté avec ces accessoires. Première promenade au cœur de la ville estudiantine, suivie de la visite guidée des Colleges, dont le King’s college, et du centre-ville. L’ensemble est magnifique, architecture remarquable et espaces verts bucoliques.

Retour dans le car, direction Londres cette fois. Nous arrivons à l’auberge de jeunesse en fin d’après-midi, immense bâtiment typiquement anglo-saxon légèrement excentré du cœur de ville. C’est l’occasion d’une longue marche, première d’une interminable série. Une fois Picadilly Circus rejoint, nous profitons d’une soirée inoubliable, éclairée par la découverte de la gastronomie britannique, à savoir l’incontournable burger-frites, à la lumière de l’écran géant et bercé par les musiques mélancoliques jouées par des artistes de rue. Nous retournons à l’auberge – à pied… – et allons (officiellement, en réalité plus ou moins) nous coucher.

Réveil difficile, direction les studios des films d’Harry Potter après un English Breakfast et ses « beans and sausages ». Les lieux sont évidemment magiques (notez le subtil jeu de mots) et laissent des étincelles dans les yeux de plus d’un d’entre nous. Retour à Londres pour un après-midi shopping, restauration et exploration du centre-ville tentaculaire. Primark ayant été le magasin le plus durement touché par cette virée, c’est bardés de tous nos sacs que nous retournons à l’auberge en fin de journée (en car cette fois…), alors que la nuit tombe et illumine le London Eye.

La matinée de jeudi, ultime journée de cette excursion, est consacrée à la découverte du musée des Sciences et des Technologies, après avoir le « tube », célèbre métro londonien. Les élèves déambulent et étendent leurs pourtant déjà vastes savoirs sur les forces physiques et les équations mathématiques, ou vont s’amuser au simulateur de vol… Dernière longue marche : nous traversons Hyde Park, accompagnés par les écureuils qui y vivent.

Dernière visite : Camden Town ; Un quartier pittoresque, réunissant sur quelques kilomètres carrés tous les genres, les styles, les origines raciales. Le mot « cosmopolite » doit être né à Camden…  Nous flânons dans le dédale de rues, découvrant les marchés et les boutiques les plus improbables. Retour au car. Cette fois, c’est fini, direction la France et le lycée, avec un trajet qui ne saurait être complet sans quelques erreurs de parcours du chauffeur et des imitations animales des élèves.

Nous tenons à remercier pour ce voyage Monsieur Crampon, organisateur, ainsi que les accompagnateurs, madame Keromnes, Madame Lecuyer et Monsieur Lefebvre, notre photographe professionnel. Remerciements tout particuliers au chauffeur de bus pour son sens de l’orientation légendaire…

Paul caplier, TS4

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié

*